La course à pied et moi

Comment en suis-je venue à la pratique du running ? Comment cela influence ma vie à présent ? Qu’est-ce que ça a pu m’apporter ? Voici quelques questions auxquelles j’ai décidé de répondre afin de vous exposer mon évolution du running.

J’ai commencé la course à pied à l’école, dès le collège, comme chacun(e) d’entre nous je pense. Je vous avoue que c’était une pure souffrance pour moi qui n’aimais  pas le sport, il faut dire que le cadre ne donnait vraiment pas envie : on courait le matin dès 8h dans le froid en hiver. En parallèle, pour m’entraîner une amie m’encourageait à faire un footing dans le bois à côté de chez nous, j’étais en léger surpoids. On papotait beaucoup, on marchait et j’essayais de courir quelques minutes. Il me semble qu’on tenait à peu près 20 minutes.

FD8A5701-2

Côté sport : dès mes 5 ans je pratiquais la danse (classique, contemporaine) puis du moderne Jazz. J’ai fait une année d’initiation à la natation et à l’aviron. J’ai pratiqué de l’équitation pendant 3 ans mais j’ai fini par vouloir arrêter après une mauvaise chute. Pour compenser, je me suis mise au badminton avec mon papa mais je ne trouvais toujours pas un sport qui me correspondait. Puis j’ai rejoins une salle de sport : l’Orange Bleue.

Au lycée, vient le BAC et le traditionnel 3 X 500 où je demandais à ma salle de sport de me créer un entraînement ciblé pour la course. J’ai tenu les premières semaines en faisant beaucoup de cardio, du fractionné sur tapis et deux sorties de 3/4km. Mais une fois ma note obtenue, je n’ai pas continué à courir. Je suis restée inscrite à ma salle de sport où je faisais beaucoup de cardio (zumba, bodycombat ou fractionné sur tapis) et du crossfit, à ce moment là je commençais à aimer le sport et à étendre ma pratique.

FD8A5745

Pendant l’été 2015, j’ai commencé à me pencher sur la tendance Fit Lifestyle et Healthy Food en suivant des blogs et des comptes Instagram. Je m’intéressais également au Dubndiducrew de Bordeaux : un groupe de running uniquement composé de filles, et je me motivais pour commencer à courir mais sans franchir le pas.
Finalement, une session running de nuit organisée par Fitmyrun proposait un parcours de 5km et un de 10km. J’en ai parlé à mon ami Adrien qui voulait bien m’accompagner si on tentait le 10km, à ce moment là je ne me rendais pas compte de la distance mais j’ai accepté . Vient le jour J, on s’est rejoint au point de rendez-vous et après un bel échauffement, on est parti sur le 10km. Je courais plus lentement donc mon groupe se détachait des autres dès le début, mais on continua et je ne lâchais pas. Le parcours était sympa et les gens dans tout Bordeaux nous encourageaient. On arriva au bout de 1h07, j’étais fière de moi et à ce moment je me suis dit que je voulais recommencer ! Plus tard, j’ai rejoint différents groupes de running à leurs sorties : ma passion du running été née.

FD8A5721

Accompagner la team Fitmyrun lors de leurs sessions m’a permis d’obtenir pleins de conseils ciblés sur ma pratique et de rencontrer des gens amusants et passionnés avec qui j’ai beaucoup rigolé notamment lors de notre participation à l’Adren Addict.
Je vous conseille de visiter leur blog, vous pourrez y trouver de nombreux conseils et quelques interviews. Ils ont un beau projet qui va bientôt voir le jour !

Grâce au running j’ai pu faire une magnifique rencontre : il s’agit d’Amélie. Nous nous sommes rapidement entendues, et c’est elle qui m’a poussée à progresser. On faisait souvent des sorties de 8 à 10km, et un jour elle me proposa de faire une sortie longue : je devais passer au dessus de la barre des 10km ! Un matin on est parties, elle me motivait à fond et ne me lâchait pas, je ne devais pas regarder les kilomètres parcourus, seulement lui dire mon ressenti. Au final, on a fait plus que prévu : presque 14km.  Autant vous dire que j’étais fière de moi (même si mes jambes étaient en compote) !

FD8A5737

Je me rendais compte que j’étais en constante progression mais je n’avais pas d’objectif particulier. Puis j’ai parlé du Semi-Marathon avec Amélie car j’hésitais à m’inscrire : déjà pour le prix et ensuite parce que j’étais toute nouvelle dans ce sport. Finalement, Amélie réussit à m’obtenir un dossard pour faire partie de la team Bio c’bon à ses côtés. C’est là que vient mon nouveau et premier objectif : franchir l’arrivée du Semi-Marathon de Bordeaux. Je découvre alors le fractionné, les sorties longues et toutes les joies de la préparation. Je commence à avoir une pratique plus sérieuse et régulière, mais aussi à découvrir ce sport. J’ai également décidé de croiser la natation à ma pratique du running depuis la rentrée 2015.

FD8A5704

J’ai fait mon premier Semi-Marathon et je me rends compte à quel point ce sport à changé ma vie. Le running est devenu une addiction pour moi. Je me rends compte que cela m’a permis de faire de nouvelles rencontres : notamment la team Fitmyrun (Guilhaume, Joe, Thomas et les bénévoles Adrien et Jesse), mais aussi Amélie que je considère comme une amie, toutes les copines qui composent le Dubndiducrew mais aussi plein d’autres runners !

Ce sport a aussi influencé mon choix de ré-orientation.. mais ça, je vous en parle très vite !

FD8A5758

Actuellement, je suis blessée : j’ai le syndrome de l’essuie-glace au niveau de la hanche, autrement dit une tendinite du TFL. Je vois donc un kinésithérapeute pour m’aider à me rétablir, je fais un traitement aux ondes de choc et des étirements.  J’ai donc dû mettre ma passion en pause pour un temps indéterminé, mais j’espère revenir encore plus forte !

Qu’est-ce qui vous a motivé à débuter la course à pied ? Comment en êtes vous changé ?signaMerci à Amélie pour ces jolies photos !

Tunique : Zara
Collier : La Petite Plagiste
Bracelet : Gemmyo

Sur le même thème

10 commentaires

  1. C’est sympa de lire ton histoire 🙂 On vient tous à courir pour différentes raisons et au final on ressent tous cette même passion !
    J’espère que tu vas vite te rétablir 🙂 Et j’ai hâte d’en savoir un peu plus sur ta ré-orientation ! Fini les maths ? ^^

  2. Coucou ma belle, ça me touche beaucoup ce que as écrit, j’ai repensé fort à notre fameuse sortie en novembre dernier et je suis heureuse de te compter parmi mes amies ❤️ Bon match ce soir et travaille bien avec ta super tenue !!

  3. Coucou Justine !
    Jolie histoire ! Je suis aussi Amélie via son blog et son instagram, et on voit bien qu’il y a une belle amitié entre vous deux 🙂
    Tu es encore jeune (j’ai l’impression d’être une vieille en disant ça !!!) donc si tu sens qu’il faut te réorienter, c’est le moment. Le bon choix des études supérieures n’est jamais évident. Parfois, on change même plus tard, peu importe l’âge d’ailleurs et le parcours, il ne faut pas hésiter lorsque l’on peut !!
    Bon rétablissement pour ta blessure. J’ai eu plusieurs fois cette tendinite au TFL (mais pas avec l’essuie glace). Les ondes de chocs font mal mais sont très efficaces au bout de quelques séances.
    Bisous

    1. Coucou, merci pour ton retour !

      Oui, Amelie est une incroyable rencontre que j’ai pu faire grâce à la course à pied ☺️

      J’en avais besoin, je suis partie en maths parce que je ne savais pas encore quoi faire. Mais maintenant je sais ! Et je ne perds qu’un an pour faire un métier qui alliera ma passion.

      Je te remercie ! Ohlala, plusieurs fois ?
      Oui ça fait vraiment mal, surtout quand il appuie là où j’ai mal.. Mais je me dis que ca ne peut que me faire du bien ! En tout cas ça me rassure ce que tu me dis ☺️

      Bisous

      1. Ce n’est rien un an !! et cela n’aura pas été perdu 😉

        Pour les ondes de chocs, cela dépend des gens d’après mon kiné mais pour moi cela fonctionne bien à chaque fois. Ce sont juste quelques moments pénibles à passer chez le kiné. J’espère que ça ira mieux vite pour toi aussi 🙂 Les blessures c’est toujours galère, surtout en course à pied car il faut de la patience …

        Bisous

  4. C’est super touchant comme histoire, je t’ai découvert pour ma part grâce au compte instagram d’Amélie 😊, et je suis trop heureuse de savoir qu’il y a une belle amitié entre vous deux. De mon côté c’est aussi il y a un an et demi que ma passion pour la course à pied est née. J’ai toujours aimé courir, mais c’est devenu aujourd’hui une passion, un besoin.
    Et c’est super chouette de découvrir des personnes dans le même état d’esprit, dans la réalité (en participant à des Girls Run par exemple, ou en motivant les copines haha), mais aussi dans le « virtuel » car parfois nos proches ne comprennent pas et on a besoin de partager 🙂
    Bref je m’étale sur le sujet mais très bel article, et bon courage pour la remise sur pied, reposes toi et tu n’en sortiras que plus forte 😘.

    1. Camille,

      Amelie est une jolie rencontre que j’ai pu faire grâce à la course, on rencontre énormément de personne grâce à cette passion, oui ! La communauté est vraiment très sympathique. Puis c’est toujours mieux pour se motiver aussi !

      Je te remercie pour ton message Camille, contente que mon article t’es plus, j’espère me remettre vite et revenir encore plus forte !

      Des bisous 😘

Laisser un commentaire