Mes conseils pour s’installer à Londres

Plusieurs d’entre vous m’ont posé des questions quant à mon séjour à Londres. Avant de partir, j’étais un peu perdue. Je vais essayer de vous aiguiller que ce soit pour la recherche d’un logement, d’un travail, des transports, etc.

Je suis désolée pour le temps que j’ai mis à vous préparer cet article mais je voulais qu’il soit le plus complet possible !

Trouver un logement à Londres

C’était l’élément qui me stressait le plus ! J’ai commencé mes recherches des mois à l’avance. Au final, je me suis rendue compte que ça ne servait à rien car à Londres, les logements sont très vite loués. J’ai donc réservé plusieurs nuits dans une auberge de jeunesse à côté de mon école, cela me laissait du temps pour trouver un logement. Quelques jours avant mon départ, j’ai donc commencé mes recherches afin d’obtenir quelques rendez-vous dès mon arrivée (SpareRoom, GumTree, RightMove). Finalement, j’ai trouvé un appartement en passant par une agence juste avant de venir. Le jour de mon arrivée, je visitais la chambre et signais le contrat dans la foulée. En l’occurence, je ne vous conseillerais vraiment pas mon agence car ils ne sont pas professionnels.

Avant de vous installer, prévoyez plusieurs rendez-vous et visitez avant de choisir votre chambre (une surprise peut vite arriver).

De mon côté, j’étais dans une maison en collocation avec 4 autres personnes à Elephant & Castle, c’est un quartier qui est vraiment proche du centre de Londres. Je payais £180 par semaine, assez excessif selon moi mais vous trouverez moins cher en vous éloignant un peu du centre. Je pense aussi qu’il est important d’être proche d’une station de métro ou au moins d’un arrêt de bus.

Sinon, pour vous faire une idée du prix moyen, vous pouvez largement trouver une chambre à £500 par mois !

Travailler à Londres

Avant toute chose, vous avez besoin de votre NIN, ce numéro vous permettra d’être moins taxé lorsque que vous recevrez votre paie. Pour la procédure je vous conseille de vous rendre ici, tout est parfaitement expliqué.

Pour trouver votre travail, vous pouvez commencer par regarder des offres d’emploi sur l’application Job Today, c’est vraiment facile de postuler.

Il existe aussi un grand nombre d’agences d’hospitalité dans lesquelles vous pouvez postuler. J’ai pu travailler pour Evolve et Fuel Hospitality. Ce sont deux agences qui proposent un large choix de missions (stades, événements, soirées). Si vous ne pratiquez pas très bien la langue, je pense que c’est une bonne solution pour commencer. Vous aurez des formations rapides dès le début.

Les transports en commun à Londres

Avant de m’installer, je pensais acheter un vélo et faire des économies en me déplaçant dans la ville avec. Arrivée sur place, je me suis rendue compte que c’était plus compliqué : les voies sont inversées, je ne connaissais pas du tout la ville et le temps ne le permet pas vraiment. J’ai donc pris l’abonnement mensuel de TFL, le réseau de transport de Londres, profitant de la réduction étudiante grâce à mes études.

Quand vous vous installez, faites attention, certes cela vous coutera moins cher de vous écarter de la ville, mais l’abonnement mensuel peut très vite couter cher. Pensez aussi à regarder les stations de métro ou de bus proches de votre logement.
De mon côté, j’ai profité de la réduction de 30% pour les étudiants (renseignez-vous auprès de votre école) sur mon abonnement mensuel. Si vous ne savez pas, optez pour la Oyster Card et calculez ce qui vous convient le mieux ! L’Oyster Card est une carte qui est rechargeable avec laquelle vous pouvez valider directement dans le bus.

Je trouve les transports très excessifs, mais la ville est vraiment bien desservie que ce soit de jour ou de nuit. Par contre, dès que vous prévoyez de vous déplacer il faut compter une bonne demi-heure dû aux bouchons notamment, comparé à ma petite ville qu’est Bordeaux je vous avoue que ça me change énormément.

De plus, je ne sors jamais sans mon application Citymapper ! C’est comme Google Maps, mais en plus ergonomique et avec les informations en temps réel.

Abonnement téléphonique

Avant de partir à l’étranger, j’ai reçu une carte SIM gratuitement en France de l’opérateur Giffgaff. Dès mon arrivée, je bénéficiais donc de data internet pour me guider dans la ville. J’avais pris leur abonnement à £20 qui me permettait d’être tout illimité. Malheureusement je n’avais pas pris la peine de lire l’astérisque, après 6GB je me retrouvais donc en débit réduit : je pouvais seulement utiliser City Mapper et Messenger. Le problème était que je n’avais pas de wifi dans ma maison, il me fallait trouver un abonnement réellement illimité. Je me suis donc tournée vers Three, je fonctionne en Top-Up, cela signifie que chaque mois je dois recharger ma carte. En rechargeant avec £25 j’ai les data illimités (il me semble que les prix ont changé).

Banque

Si vous êtes comme moi et que vous souhaitez vous installer à Londres pour une période limité, je vous conseille de télécharger l’application Revolut. C’est une sorte de compte bancaire où vous pouvez déposer de l’argent et grâce à votre carte bleu vous pouvez régler dans plusieurs monnaies partout dans le monde et sans frais. L’application vous permet aussi d’avoir un compte bancaire, ce qui est vraiment pratique si vous voulez recevoir un salaire. Par contre, vous ne pouvez pas encaisser de chèques. J’ai reçu ma carte avant mon départ, une fois sur place je n’avais juste qu’à faire des virements depuis mon compte français sur l’application. Il faut procéder à une vérification et vous êtes limité à un certain montant à l’année. Cette application est tellement pratique que je l’utilise encore aujourd’hui !

Pour un séjour plus long, il faudra vous rendre directement à la banque pour ouvrir un compte bancaire.

S’occuper de sa Santé à Londres

Cette partie va être un peu courte car les seules infos que je peux vous donner sont celles que j’ai vécues. Je savais que l’on pouvait s’enregistrer pour avoir un docteur référent, GP, mais comme je ne devais rester que 4 mois, je ne m’en suis vraiment pas occupée. Au final, je me suis retrouvée vraiment malade et mes colocataires m’ont conseillé de me rendre aux Urgences. Les plus proches de chez moi étaient celles de Wesminister. Arrivée sur place j’ai pu prendre rendez-vous dans l’heure qui suivait dans un autre centre. La consultation était gratuite, j’ai seulement payé les médicaments. Ils sont vendus par « lot de soin » donc les prix sont vraiment bas.

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à me laisser un commentaire, j’y répondrai avec plaisir 🙂 Un bonheur de revivre mon voyage à travers ces photos <3

Sur le même thème

Laisser un commentaire